Recherche

Contributeurs Traducteurs

Philippe Minard



Philippe Minard est historien, professeur à l’université Paris 8 (IDHE, UMR 8533-CNRS) et directeur d’études à l’EHESS. Il est aussi professeur invité à l’université de Genève.
Parmi ses publications :

  • La Fortune du colbertisme. État et industrie dans la France des Lumières, Paris, Fayard, 1998.
  • Steven L. KAPLAN, Philippe MINARD (éd.), La France, malade du corporatisme ? XVIIIe-XXe siècles, Paris, Belin, 2004.
  • « Le marché dans son histoire », Revue de synthèse, tome 127, 2006/2, numéro spécial (co-direction).
  • Caroline DOUKI, Philippe MINARD, « Histoire globale, histoires connectées : un changement d’échelle historiographique ? », Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine, 54-4 bis, supplément 2007, p. 7-22.
  • « Qu’est-ce que l’économie de marché ? », L’Économie politique, n° 37, janvier 2008 (co-direction).
  • « Du charbon et des plantations », dans Kenneth POMERANZ, La force de l’empire. Révolution industrielle et écologie, ou pourquoi l’Angleterre a fait mieux que la Chine, (présenté par Ph. Minard), Alforville, éditions è®e, 2009, p. 7-32.
  • « Le bureau d’essai de Birmingham, ou la fabrique de la réputation au XVIIIe siècle », Annales HSS, 65/5, septembre-octobre 2010, p. 1117-1146.
  • « L’histoire sociale en héritage », in Vincent MILLIOT, Philippe MINARD et Michel PORRET (éd.), La grande chevauchée. Faire de l’histoire avec Daniel Roche, Genève, Droz, 2011, p. 21-32.
  • « Facing uncertainty : Markets, norms and conventions in the eighteenth century », in Perry GAUCI (dir.), Regulating the British Economy 1660-1850, Aldershot, Ashgate, 2011, p. 177-194.

Articles de cet auteur sur La Vie des idées (2)




Articles de cet auteur sur Books & Ideas (1)


© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet