Recherche

Essais & débats Politique Entretiens vidéo

Un lepénisme ouvrier ?

Entretien avec Florent Gougou


Le spécialiste de sociologie électorale Florent Gougou montre que le vote ouvrier pour la droite, puis l’extrême droite, est alimenté par une double dynamique : l’abandon de la classe ouvrière par les partis de gauche, et la radicalisation d’une nouvelle génération, unie par sa commune hostilité à l’immigration, en faveur du Front national à partir des années 1980.

Florent Gougou est maître de conférences en science politique à Sciences Po Grenoble. Spécialiste de sociologie électorale, il a travaillé sur les évolutions du vote des ouvriers en France et en Allemagne depuis 1945.

Il a récemment publié : « Les ouvriers et le vote Front national. Les logiques d’un réalignement électoral », dans Sylvain Crépon, Alexandre Dézé, Nonna Mayer (dir.), Les faux-semblants du Front national, Paris, Presses de Sciences Po, 2015.


Entretien avec Florent Gougou par laviedesidees

Image et montage : Juliette Roussin

Pour citer cet article :

Marieke Louis, « Un lepénisme ouvrier ?. Entretien avec Florent Gougou », La Vie des idées , 18 avril 2017. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Un-lepenisme-ouvrier.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais : redaction@laviedesidees.fr.

par Marieke Louis , le 18 avril

Articles associés

Relancer la machine de l’emploi

Entretien avec Philippe Askenazy

par Ivan Jablonka

L’identité nationale, une vieille idée

À propos de : Vincent Martigny, Dire la France. Culture(s) et identités (...)

par Anne-Marie Thiesse

Les primaires, une avancée démocratique ?

Entretien avec Marc-Olivier Padis

par Nicolas Delalande


© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet