Recherche

Essais & débats Économie Entretiens vidéo

Journées de l’économie 2009

Télévision : la fin d’un modèle économique

Entretien avec Nathalie Sonnac


La télévision est confrontée à des mutations économiques structurelles, notamment avec la multiplication du nombre de chaînes, le changement des modes de consommations ou encore l’arrivée de nouveaux acteurs comme les fournisseurs d’accès Internet. Cette table ronde a permis de confronter les points de vue entre des théoriciens (Nathalie Sonnac, Michel Mougeot) et des praticiens du secteur comme Nelly Favrat, directrice générale adjointe de TV8 Montblanc.

La télévision est confrontée à des mutations économiques structurelles et le secteur s’est vu bouleversé par l’émergence des technologies des réseaux et la numérisation des contenus. Ces nouvelles évolutions remettent en cause à la fois en amont l’organisation du marché des industries médiatiques et en aval la structuration des pratiques de consommation culturelle.

Les théoriciens présents (Nathalie Sonnac, Michel Mougeot) ont souligné les principales évolutions du secteur :

  • la multiplication du nombre de chaînes ;
  • le changement des modes de consommations ;
  • la hausse des coûts d’acquisition des programmes les plus recherchés (sport, cinéma, grandes séries) ;
  • l’entrée de nouveaux acteurs, avec notamment les fournisseurs d’accès Internet.
Télévision : la fin d’un modèle économique

Si cette vidéo ne marche pas malgré la présence de Flash ou que vous ne pouvez pas installer Flash (par exemple sur mobile), vous pouvez la voir directement sur Dailymotion.

La numérisation préside donc à un ensemble de transformations en matière de pratiques et en matière d’usages. Les offres de conditions d’accès se sont accrues, avec notamment une multiplication de services de diffusion (ADSL, satellite, cable…). De plus, le numérique fournit des moyens d’autoproduction. Ces éléments fondent une nouvelle ère et modifient les règles économiques et donc l’environnement concurrentiel de l’économie des médias. Ainsi, avec le développement conjoint de la TNT (depuis mars 2005) et de l’ADSL, les téléspectateurs ont accès à une offre élargie qui fragmente l’offre mais aussi le marché publicitaire. Cette nouvelle offre est le fait d’acteurs traditionnels du secteur mais aussi de nouveaux entrants, notamment les FAI, pour lesquels la télévision n’est qu’un métier parmi d’autres. On a notamment vu Orange concurrencer l’acteur dominant de la télévision payante en France, et même quasi-unique depuis sa fusion avec TPS, Canal +, en constituant petit à petit des bouquets premium capables de rivaliser avec l’offre de Canal+.

Du côté de la consommation, on peut citer l’essor de l’interactivité et surtout consommation « non-linéaire » sous forme de télévision à la demande ou de pay-per-view.

Dans ce contexte, on assiste à une évolution du modèle traditionnel des télévisions, que ce soient les télévisions gratuites financées par la publicité ou les télévisions payantes. Le modèle traditionnel, dans lequel les télévisions payantes achètent en exclusivité des programmes premium, est peut-être fragilisé. La question du financement d’une télévision publique par la redevance a également fait l’objet d’un vif débat.

Représentant les praticiens du secteur, Nelly Favrat, directrice générale adjointe de TV8 Montblanc, s’est surtout attachée à exposer les difficultés pour imposer une chaîne locale dans ce paysage de plus en plus fractionné. Ainsi, l’absence d’enquêtes d’audience quotidiennes par Médiamétrie diminue la visibilité des télévisions locales, qui ne disposent que d’enquêtes par vagues similaires à ce qui se fait pour la radio.

Début 2009, Orange a voulu réserver certaines chaînes de son bouquet Orange aux abonnés de son offre FAI. Dans ce contexte, saisie pour avis en janvier 2009 par la ministre de l’économie, l’Autorité de la concurrence a examiné en général les relations d’exclusivité entre activités d’opérateurs de communication électroniques et de distribution de contenus et de services.

L’Autorité s’y déclare favorable à l’entrée de nouveaux acteurs sur le marché de la télévision payante mais estime que la réponse doit être recherchée ailleurs que dans le modèle économique de la double exclusivité revendiquée par Orange. Elle appelle notamment à l’essor de l’autodistribution (modèle économique adopté par Canal+, qui distribue son bouquet non seulement sur sa propre plateforme satellite, mais sur les autres canaux – ADSL, câble, etc.) et à la régulation du marché de gros des chaînes payantes servant à constituer les bouquets.


Note technique :

- Pour afficher les vidéos, votre ordinateur doit être équipé du lecteur flash, téléchargeable gratuitement ici : http://www.adobe.com/fr/products/flashplayer/

- En cas de problème technique, vous pouvez nous contacter.

Aller plus loin

- 

Avis n° 09-A-42 du 7 juillet 2009

sur les relations d’exclusivité entre activités d’opérateurs

de communications électroniques et activités de distribution

de contenus et de services

(pdf), Autorité de la concurrence.

Début 2009, Orange a voulu réserver certaines chaînes de son bouquet Orange aux abonnés de son offre FAI. Dans ce contexte, saisie pour avis en janvier 2009 par la ministre de l’économie, l’Autorité de la concurrence a examiné en général les relations d’exclusivité entre activités d’opérateurs de communication électroniques et de distribution de contenus et de services.

L’Autorité s’y déclare favorable à l’entrée de nouveaux acteurs sur le marché de la télévision payante mais estime que la réponse doit être recherchée ailleurs que dans le modèle économique de la double exclusivité revendiquée par Orange. Elle appelle notamment à l’essor de l’autodistribution (modèle économique adopté par Canal+, qui distribue son bouquet non seulement sur sa propre plateforme satellite, mais sur les autres canaux – ADSL, câble, etc.) et à la régulation du marché de gros des chaînes payantes servant à constituer les bouquets.

- Le site des Journées de l’économie :

www.journeeseconomie.org

Pour citer cet article :

Étienne Chantrel, « Télévision : la fin d’un modèle économique. Entretien avec Nathalie Sonnac », La Vie des idées , 12 janvier 2010. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Television-la-fin-d-un-modele.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

par Étienne Chantrel , le 12 janvier 2010

Articles associés

Les consensus en économie

Les journées de l’économie | Entretien avec Étienne Wasmer (vidéo)

par Étienne Chantrel

La fin de l’information ?

Entretien avec Bernard Poulet et Vincent Giret
par Thierry Pech

Économie expérimentale

Extraits de la table ronde.

par Florian Mayneris


© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet