Recherche

Essais & débats Histoire Art & littérature Entretiens vidéo

Le temps de la mémoire collective

Entretien avec Susan Rubin Suleiman


Les débats mémoriels apparus dans le sillage de l’histoire des violences collectives au XXe siècle peuvent être vus comme autant de "crises de la mémoire", nous dit Susan Rubin Suleiman. Ces crises touchent tout à la fois la mémoire collective, l’espace public et la littérature.

Née à Budapest puis formée aux Etats-Unis, Susan Rubin Suleiman est professeure de littérature comparée à l’université Harvard. Elle a publié Crises of Memory and the Second World War (2006), traduit en français en 2012 sous le titre Crises de mémoire (Presses Universitaires de Rennes), et co-dirigé (avec Jakob Lother et James Phelan) After Testimony : The Ethics and Aesthetics of Holocaust Narrative for the Future (2012) et French Global : A New Approach to Literary History (co-dirigé avec Christie McDonald, 2010), sur le point de paraître en traduction française.

Sur la Hongrie, elle a publié avec Eva Forgács Contemporary Jewish Writing in Hungary. An Anthology (University of Nebraska Press, 2003), ainsi qu’un livre autobiographique, Budapest Diary : In Search of the Motherbook (1996, traduit en français en 2000 : Retours, Journal de Budapest, Bleu Autour). Parmi ses autres publications : Risking Who One Is : Encounters with Contemporary Art and Literature (1994), Subversive Intent : Gender, Politics, and the Avant-Garde (1990), Authoritarian Fictions : The Ideological Novel as a Literary Genre (1983 ; en francais, Le roman a thèse ou l’autorité fictive, PUF, 1983).

prise de vue et montage : Ariel Suhamy

Pour citer cet article :

Lucie Campos, « Le temps de la mémoire collective. Entretien avec Susan Rubin Suleiman », La Vie des idées , 29 novembre 2013. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Le-temps-de-la-memoire-collective.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

par Lucie Campos , le 29 novembre 2013

Articles associés

1915 : le génocide des Arméniens

Entretien avec Vincent Duclert
par Ivan Jablonka

Morale de la fiction historique

À propos du film Le fils de Saul, de László Nemes

par Judith Lyon-Caen

Dessiner sur l’abîme

À propos de : Otto B. Kraus, Le Mur de Lisa Pomnenka, suivi de Le leurre et (...)

par Jean-Louis Panné

Langue des bourreaux, langue des victimes

Rencontre avec Saul Friedländer et Pierre-Emmanuel Dauzat
par Ivan Jablonka


© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet