Recherche

La Vie des Idées : une collection de livres

L’État recomposé


par Patrick Le Galès & Nadège Vezinat , le 17 septembre 2014

L’État est-il en retrait, ou en recomposition ? Pour retrouver ses capacités de direction, l’État pilote à distance, se réorganise en interne tout en agissant en interdépendance. Ce phénomène, pour comprendre les nouveaux rapports de force qu’il implique, doit être envisagé sous trois dimensions conjointes : celle de l’État central, des collectivités locales et du secteur hospitalier.

L’État recomposé, 112 p., 8, 50 €. Ce livre est présenté par Patrick Le Galès, politiste et sociologue, directeur de recherche au CNRS et professeur à Sciences Po. Dernière publication : L’instrumentation de l’action publique. Controverses, résistance, effets (avec Charlotte Halpern et Pierre Lascoumes, Presses de Sciences Po, 2014).

Ce livre est coordonné par Nadège Vezinat, maîtresse de conférence à l’université de Reims Champagne-Ardenne. Dernière publication : Les métamorphoses de la Poste. Professionnalisation des conseillers financiers (1953-2010) (Puf, 2012).

Ont contribué à ce livre Émilie Biland, Jean-Paul Domin, Patrick Le Galès, Émilien Ruiz, Jean-Fabien Spitz, Nadège Vezinat.

Délégation au marché, sous-traitance, décentralisation et recentralisation, réformes inspirées par le New public management, intégration dans l’Union européenne : ces phénomènes marquent-ils un affaiblissement de l’État ? Les exigences d’économies et de rationalisation sont souvent dénoncées comme un retrait, tandis que leurs défenseurs invoquent le nécessaire passage de l’« État acteur » à un « État stratège ».

Cet ouvrage s’intéresse moins à la nature des réformes qu’aux nouveaux rapports de force qui se mettent en place. L’objectif est d’analyser aussi bien la fonction publique d’État que ces deux autres versants, la territoriale et l’hospitalière, dans un contexte de mondialisation qui bouleverse l’exercice de l’autorité politique. En s’appuyant sur des études pluridisciplinaires, les contributeurs de ce livre analysent les mutations de l’État en termes de capacité à agir, de justice sociale et de démocratie.

Table

- Recompositions de l’État : changement d’échelle, normes extérieures, nouvelles organisations, par Patrick le Galès

- L’État social et la mondialisation, par Jean-Fabien Spitz

- Réformer l’État pour gouverner la société, par Émilien Ruiz

- Établissements hospitaliers : comment l’État fait-il son marché ?, par Jean-Paul Domin

- La fonction publique territoriale et la réforme de l’État, par Émilie Biland

- Postface : L’État en clair-obscur, par Nadège Vezinat.

par Patrick Le Galès & Nadège Vezinat , le 17 septembre 2014


Articles associés


↑ Haut de page


© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet