Recherche

Essais & débats Société Entretiens vidéo

Une science sociale critique peut-elle être utile ?

Conférence de Didier Fassin


Comment une science sociale peut-elle être en même temps critique et utile ? Didier Fassin, anthropologue et médecin, réfléchit sur les conditions et les effets de ses travaux sur l’action humanitaire. L’utilité des sciences sociales réside dans sa capacité à construire un regard critique informé par des méthodes spécifiques.

Didier Fassin
Si vous n’arrivez pas à visionner cette vidéo vous pouvez la voir directement sur Dailymotion.

Didier Fassin est professeur de sciences sociales à l’Institut d’étude avancée de Princeton (Etats-Unis) et directeur d’études à l’EHESS.

Cette conférence a eu lieu dans le cadre du cycle de journées d’études "À quoi servent les sciences humaines" (janv. 2009-mars 2012) organisé par la revue interdisciplinaire Tracés.

Aller plus loin

- Le site de la revue Tracés

- À quoi servent les sciences humaines ? Cycle de conférences (janvier 2009 - février 2012) organisé par la revue Tracés.

- Adorno Theodor (1984), Modèles critiques, Paris : Payot (1ère édition

1963).

- Bénatouïl Thomas (1999), Critique et pragmatique en sociologie.

Quelques principes de lecture, Annales. Histoire, Sciences Sociales,

54 (2) : 281-317.

- Boltanski Luc (2008), Institutions et critique sociale. Une approche

pragmatique de la domination, Tracés, Hors-Série : 17-43.

- Burawoy Michael (2007), "For Public Sociology", in Public Sociology. Fifteen Eminent Sociologists Debate Politics and the Profession in the

Twenty-First Century, Dan Clawson et al. éds., Berkeley : University

of California Press, p. 23-64.

- Coste Florent et Flossier Arnaud (2008), Avant-propos. Présent et

futurs de la critique, Tracés, Hors-Série : 5-14.

- Descombes Vincent (2008), Quand la mauvaise critique chasse la bonne…,

Tracés, Hors-Série : 45-69.

- Elias Norbert (1993), Engagement et distanciation. Contribution à la

sociologie de la connaissance, Paris : Fayard (1ère édition 1983).

- Fassin Didier (2007) Humanitarianism as a Politics of Life, Public

Culture, 19 (3) : 499-520.

- (2008) The Humanitarian Politics of Testimony. Subjectification

through Trauma in the Israeli-Palestinian Conflict, Cultural

Anthropology, 23 (3) : 531-558.

- Bensa Alban (2008), Les politiques de l’enquête. Epreuves

ethnographiques, Paris : La Découverte.

- Rechtman Richard (2007), L’empire du traumatisme. Enquête sur la

condition de victime, Paris : Flammarion.

- Jean-Klein Iris, Riles Annelise (2005) Introducing Discipline :

Anthropology and Human Rights Administrations, Political and Legal

Anthropology Review, 28 (2) : 173-202.

- Scheper-Hughes (1995), The Primacy of the Ethical. Propositions for a

Militant Anthropology, Current Anthropology, 36 (3) : 409-420.

- Scott Joan (2008), Théorie critique de l’histoire. Identités,

expériences, politiques, Paris : Fayard.

- Walzer Michael (1996), La critique sociale au XXe siècle. Solitude et

solidarité, Paris : Métailié (1ère édition 1995).

- Page de Didier Fassin sur le site de l’EHESS.

Pour citer cet article :

, « Une science sociale critique peut-elle être utile ?. Conférence de Didier Fassin », La Vie des idées , 16 juillet 2009. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Une-science-sociale-critique-peut.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

, le 16 juillet 2009



© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet